Méthodologie des concours

 

Comment préparer les concours ? Quelles priorités choisir ? Comment s'adapter à sa situation personnelle ? Voici des pistes de réponses aux questions que nous sommes beaucoup à nous poser. Si vous avez un témoignage à me proposer pour cette page, je suis preneur !




Question de M.C. ce 29 janvier 2012 - (...) Il ya maintenant trois ans, j'ai obtenu mon CAPES, en partie grâce à vos conseils et les différents outils mis à la disposition de toutes personnes souhaitant travailler les maths. Je me tourne de nouveau vers vous car j'ai maintenant le projet de préparer et de passer l'agrégation interne. Je compte commencer la préparation dès l'année prochaine, continuer l'année suivante où je pourrais seulement passer l'épreuve, cela pour avoir le maximum de chance d'obtenir ce concours. A votre avis, quels sont les conseils que l'on peut donner notamment au niveau de la méthodologie, du rythme de travail, les chances de l'avoir (nombre de tentatives en moyenne) ? Quels sont les principaux écueils à éviter ? Quel est le niveau de ce concours ? Cela correspond il à celui du CAPES externe ? (...)

Réponse de djm - (...) Vous avez raison de penser à réviser pour l’agrégation interne. Je vous conseillerai la guérilla mathématiques qui consiste à travailler des annales corrigées, des exercices corrigés, des questions-réponses de mes livres sur l’acquisition des fondamentaux, et de lire des livres de cours en mettant de côté des idées pour préparer les futures leçons d’oral de l’agrégation interne. Cela dès que vous avez 10 minutes. C’est dur de travailler et de dégager du temps quand on a la responsabilité d’un service complet dans un établissement. En guerroyant chaque jour une petite demi-heure au moins sur les thèmes du concours on obtient un entraînement conséquent au fur et à mesure que le temps passe. C’est la méthode que j’avais employée quand j’étais certifié en collège et m’étais mis en tête de tenter l’agrégation interne pour l’avoir dans les dix ans à venir : je m’étais dit qu’à faire des mots croisés je pouvais bien m’amuser (et encore plus) à lire des textes mathématiques et essayer de les comprendre et de les assimiler. J’ai eu de la chance puisque j’ai décroché l’agrégation interne au bout d’un an, mais a priori je m’en étais donné dix pour tenir compte des aléas. J’aimais bien travailler les maths, alors pourquoi pas le faire comme si c’était un jeu ? Je crée une page sur la méthodologie des concours sur MégaMaths suite à votre question, où j'essayerai de faire le point.